Baies de Goji : Récolte et séchage

goji sechage

Les baies de Goji ne mûrissent pas toutes en même temps. En effet, quand certaines seront déjà d’un rouge éclatant, d’autres seront encore à moitié vertes et ces dernières contiennent de forts substances indésirables qui leur servent de protection contre les bestioles. Il faut donc attendre que les baies de Goji soient bien mûres avant de les cueillir.

Pour la récolte, soit on fait la cueillette soit on secoue l’arbre à Goji. Le fait de secouer l’arbrisseau a l’avantage de faire tomber les baies les plus mûres. Dans la province du Ningxia, les femmes font attention à ne pas trop entasser les baies de Goji dans les paniers pour éviter que celles du fond ne soient écrasées. Une fois les baies de Goji récoltées, on peut les passer sous l’eau et les consommer.

En Chine, dans nombres de cas, le Goji est séché et ce séchage se fait très souvent à proximité des plantations même. On les dispose à l’air libre et on les laisse sécher à la lumière et au soleil. Il faut veiller à étaler les baies de Goji en fine couche pour qu’elles soient toutes ventilées. Pendant le séchage, les baies perdront au fur et à mesure de volume et de poids. Une fois séchées, il faut conserver les baies de Goji dans des contenants hermétiques à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

Une fois le Goji sec, on peut également le réduire en poudre qu’on peut conserver dans un bocal ou une boîte en fer hermétique.

Le Goji sec est calibré en nombre de grains pour 50 grammes de baies. La grosseur varie entre 180 grains pour 50 grammes pour les plus grosses, c’est-à-dire pour le Goji de très bonne qualité, et est environ 280 grains pour 50 grammes pour les autres Goji.

En savoir plus sur la différence entre le Goji Ningxia et le Goji Qinhai

About the Author